texte_promotions
La Cave à vin PLATINUM
La Cave à vin PLATINUM

€44,000.00 HT €41,800.00 HT



faq
texte_newsletter

 

Pour recevoir nos offres spéciales :
inscrivez vous à notre newsletter ou contactez-nous
     
bouton-livredor
bouton-recommander-ami
» Bordeaux 2014. Premiers commentaires sur le millésime :
Exporter en pdf  Exporter en pdf


Vins de Bordeaux 2014 : Un millésime de qualité,évalué entre 2008 et 2010

 

 

Le Directeur Général de Château Palmer,Thomas Duroux et Xavier Sanchez le Directeur Commercial International(Axa Millésimes) du Château Pichon-Baron de Longueville ont provisoirement salué le millésime 2014 à Bordeaux comme le meilleur depuis 2010.

 

Thomas Duroux de Château Palmer et Xavier Sanchez de Château Pichon-Baron de Longueville nous annoncent : « maintenant que la fermentation malolactique est terminée, le millésime 2014 semble certainement mieux que le 2008, mais pas tout à fait à la hauteur de 2005, 2009 ou 2010 »
« Le sentiment est que 2014 sera de très bonne qualité", a déclaré Thomas Duroux. "Est-ce un 2005, 2009 ou 2010? Non, mais nous n´en sommes pas loin, disons juste en dessous ! Il a la pureté du 2008, mais avec plus de concentration et de profondeur – 2014 est un millésime très prometteur ".
Il avait déjà signalé à la fin de Septembre  que le soleil pourrait sauver Bordeaux après un été extrêmement décevant et il semble avoir été le cas.

 

Xavier Sanchez a déclaré que grâce au superbe soleil d'automne de fin août jusqu'à la mi-Octobre et la récolte promettait un millésime distinctement supérieur à la moyenne voir «très bon», «pas fantastique, mais très bon".

Thomas Duroux a noté que le manque de soleil pendant l'été et la pluie abondante avait soulevé la crainte de moisissure..

"Tout le Médoc est très heureux", a déclaré Xavier Sanchez. La rive droite est également au beau fixe, bien que les choses avait été plus difficile à Sauternes

D'autre part, Sauternes a gagné le droit de se reposer sur ses lauriers pour avoir généralement produit, les meilleurs vins de la région l'année dernière.

 

Thomas Duroux a poursuivi: «Nous avons été en mesure de récolter très mûrs avec des baies parfaites », mais a ajouté que le soleil avait causé la concentration du fruit ce qui est bon pour la qualité mais a probablement entraîné une légère baisse du volume.
Xavuer Sanchez a noté que Pichon-Baron avait réussi à moyenne 38 hectolitres par hectare qui ne est pas aussi élevé que 2004, mais était un quota  "normal" de toute façon largement supérieur à 2013.
Tous deux ont souligné que ces points de vue étaient très précoces, mais que les rapports des autres directeurs techniques de la région correspondaient  avec les leurs.

 

«Maintenant reste à voir le jugement final", a déclaré Thomas Duroux se référant à la campagne de dégustation en primeur du printemps prochain.

 



                                                                                     négociant en vins grands crus
 



 

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris